LA DECOUVERTE DU ROYAUME SECRET DU MUSTANG

Un petit groupe de participants. Tous nos sens sont en éveil prêts à découvrir les beautés du Népal avec comme point de départ une visite guidée de la capitale Katmandou. Du tohu-bohu de Katmandou, l’hélicoptère nous dépose dans la vallée venteuse de Jomsom. Un incroyable survol des régions de collines du Népal, le long du massif des Annapurnas et de la montagne sacrée Machapuchare avant d’apercevoir devant nous l’impressionnant Dhaulagiri (8167 mètres). Un spectacle grandiose. Un vrai privilège.

Mustang, le dernier Royaume de l’Himalaya. La région du Mustang est située dans la partie ouest du Népal à la frontière avec le Tibet. De Jomsom, le Trek suit la nouvelle piste carrossable récemment construite dans le but de rallier le Tibet. Kagbeni est le point d’entrée dans le Mustang du Haut. Chaque participant signe le registre officiel. Les appareils de photos fonctionnent à plein régime. Tout est nouveau. Tout est surprenant.

Le Périple jusqu’à Lo Manthang, la capitale du Mustang, est fascinant. La palette de couleurs sur les différentes formations rocheuses s’accorde aux tons des différentes heures de la journée. Chaque matin, le silence de la contemplation règne autour de chacun d’entre nous jusqu’à la prochaine destination. La sérénité de la journée est habituellement brisée par le fort vent de la mi-journée. Accumulation de poussière. Buff comme protection pour le visage et lunettes à soleil font partie de l’attirail indispensable de chacun.

A Ghemi, nous avons la chance d’assister à une remarquable Puja (cérémonie traditionnelle bouddhiste), orchestrée par un Lama de haut rang afin de chasser les mauvais esprits de la vallée et d’encourager les habitants de cette région dans la rudesse de leur vie quotidienne. Lo Tsarang et son monastère vieux de plus de 700 ans. Une visite fort intéressante. Aux trésors authentiques de la culture Bouddhiste, le monastère compte plus de 175 livres de prières, se trouvant initialement dans le palais royal mais qui furent récupérés lors de la destruction dudit palais durant le tremblement de terre de 2015. Chacun de ces livres pèse une quinzaine de kilos et dissimule des textes en tibétain écrits en lettres d’or. Une fois par an, durant 18 jours, les moines lisent ces textes religieux aux villageois. A la fin de cette cérémonie, les livres sont transportés par les locaux autour du village en signe d’encouragement. Lo Manthang et ses quatre monastères, le palais du défunt roi et les surprenantes grottes du village de Chhosar à quelques kilomètres de distance. La capitale du Mustang révèle les traditions authentiques du peuple lowa à environ 4000 mètres d’altitude.

De retour à Jomsom, nos esprits repassent en revue la fabuleuse expérience de la découverte d’une région du Népal où il est encore temps d’aller avant que le développement de la modernité prenne le dessus….

BRAVO à tous! Danyabath à notre fantastique équipe locale Wild Yak et ses nombreux sourires tout au long de la journée. Merci pour votre visite dans l’Himalaya ! Tashi Delek

L’Equipe WILD YAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *